Partager :

Les secteurs les plus innovants en Israël sont la cyber-sécurité (protection des systèmes et des données, biométrie), la transmission de l’information (remote, cloud, géolocalisation, synchronisation), le data mining (tracking, traitement, visualisation, stockage), l’électronique et les semi-conducteurs (imagerie, capteurs de mouvements, simulation, réalité augmentée), les contenus et interfaces (vidéos, médias linéaires et non linéaires, publicité), et le social média (recommandation, engagement, partage). Chronique de 

LE PLUS. Le transfert de technologie est le processus par lequel une invention, un logiciel, une application, un programme informatique, un savoir-faire ou des compétences développés par une entreprise ou une organisation – à l’instar du T3 appartenant au Technion, l’Institut israélien de technologie – sont transférés à une autre entreprise.

La technologie peut ainsi être transférée de la recherche universitaire vers une entreprise privée, d’une société commerciale vers une autre – existante ou nouvelle – et dans des domaines d’application identiques ou distincts.

Ce processus permet la commercialisation de la technologie transférée soit sous forme de nouveaux produits, services ou procédés, soit à travers l’amélioration d’un produit, service ou procédé existant.

Quoi qu’il en soit, la technologie représente une innovation pour l’acquéreur, tandis que son propriétaire la maîtrise déjà.

Généralement complexe, le transfert requiert la plupart du temps une collaboration étroite entre les parties et nécessite de la part de l’acquéreur (ou du licencié) l’assimilation de nouvelles connaissances, voire un changement de façon de faire).

Chronique de Jacob Avocats.
journaldunet.com
Partager :