L’Histoire ubuesque de ce contrebassiste israélien en France. Lisez donc…

Par |2022-04-13T12:52:28+02:0013 Avr 2022|Catégories : CULTURE|
Partager :

BIZARRE. Depuis plusieurs mois, la SNCF interdit en France l’accès aux trains ou verbalise les musiciens se déplaçant avec de gros instrument (+1,20m), considérés comme des bagages encombrants.

Un contrebassiste israélien qui voyageait en direction de Paris pour y réaliser l’enregistrement d’un disque a été verbalisé par un contrôleur de la SNCF pour avoir entreposé sa contrebasse dans un espace dédié aux bagages. Montant de l’amende : 100 euros.

La SNCF considère les instruments de musique comme des instruments de travail et non pas comme des bagages… Or, la seule alternative proposée par l’entreprise ferroviaire est un service de fret. Un service inapproprié dans le cas d’instruments fragiles et de valeur, selon le syndicat.

«Pourquoi la SNCF peine-t-elle à trouver une solution aux musiciens qui sont souvent des abonnés grands voyageurs, alors que vélos, skis et autres bagages atypiques trouvent une place à bord ? La situation est d’autant plus absurde que la SNCF soutient par ailleurs nombre de festivals musicaux», interroge t-il.

Photo d’illustration uniquement!

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut