Partager :

Emmanuel Macron, était en déplacement dans le Finistère ce mardi après-midi et a réagi à la mort de Jérémy Cohen, 31 ans, tabassé par une bande de jeunes à Bobigny en février dernier puis percuté par un tramway. « On a tous été bouleversés par les scènes qui ont été rendues publiques », a-t-il indiqué, exprimant sa «solidarité» et son «soutien» aux proches de la victime, qui ont «vécu quelque chose d’absolument affreux». Le chef de l’Etat a demandé lundi soir à son cabinet de contacter la famille de Jérémy Cohen. « Mes collaborateurs les plus proches ont eu l’occasion de parler au papa et à la maman de M. Cohen. Les ministres vont suivre le dossier depuis le début. La justice doit passer et la clarté complète doit être faite. »

Le chef de l’Etat s’est également opposé à toute récupération politique alors qu’Eric Zemmour a publié lundi sur son compte Twitter sur l’affaire et a été contacté par la famille et a reçu la mère de Jérémy Cohen au QG de campagne du parti Reconquête. « Il y a une instruction qui a été ouverte, la justice mène de manière indépendante son travail, nous le respectons et j’en suis le garant », a ajouté Emmanuel Macron qui a salué « l’esprit de responsabilité des parents et de l’avocat ». Emmanuel Macron, estime que le meilleur «accompagnement» et «la meilleure transparence» seraient «que l’investigation soit la plus rapide possible». « Les drames humains ne doivent pas donner lieu à des manipulations politiques quelles qu’elles soient », a-t-il ajouté.

Gabriel Attal

RadioJ

Partager :