Partager :

L’Université Ben Gourion du Néguev en Israël a déclaré qu’une cellule islamiste effectuait des « patrouilles de la pudeur » et menaçait les étudiants « habillés non conventionnellement » au sein de son établissement.

Selon le professeur Daniel Chamovitz, le groupe était composé de trois personnes qui « photographiaient des étudiantes bédouines et envoyaient les photos à leurs familles si elles n’étaient pas habillées de manière modeste. »

« Comment avons-nous découvert cela ? Parce qu’elles se sont plaintes », a-t-il dit lors d’un événement culturel. « C’est une situation compliquée parce qu’elles ne peuvent pas se plaindre publiquement. »

« Tout comme il y a des patrouilles de pudeur à Mea Shearim (Jérusalem), si un homme ou une femme religieuse ne se comporte pas correctement, ils les menacent », dit-il, ajoutant que le groupe a également photographié des étudiants bédouins masculins.

« Ils menacent d’envoyer les photos s’ils ne changent pas de vêtements », a-t-il ajouté, indiquant qu’à sa surprise, il a découvert que la cellule était composée de personnes juives et arabes.

M. Chamovitz a précisé que l’Université avait « traité » le problème, mais refuse de dire si les membres de la cellule étudient toujours à l’Université.

i24News.


 

Partager :