Partager :

SPECIAL ISRAELVALLEY. Des centaines d’emplois à forte valeur ajoutée disparaissent. L’impensable est en train de dérouler : les firmes du hightech israélien se retirent en masse de Russie. La liste s’allonge. Un certain nombre de compagnies du secteur technologique en Israël ont suspendu ou abandonné leurs opérations commerciales en Russie dans un contexte d’invasion en Ukraine, dans le cadre d’une série de sanctions imposées par les nations occidentales – des sanctions qui s’ajoutent au boycott des compagnies privées et publiques suite à l’entrée des forces russes sur le territoire ukrainien, le 24 février dernier.

IsraelValley peut vous vous donner une liste partielle des firmes du hightech israélien qui ont déjà quitté la Russie : Fiverr (3), Riskified, Stratasys (1), Wix (2), Tiplati, Payoneer, Playtika.

(1) Stratasys est un fabricant américano-israélien d’imprimantes 3D avec une large gamme de matériaux thermoplastiques (ABS, polyphénylsulfone (PPSF), Polycarbonate, Polyétherimide,nylon 12,…)

Stratasys fabrique notamment des systèmes de prototypage pour les équipementiers automobiles, aérospatiaux, industriels, électroniques, médicaux.

(2) Wix est une plateforme en ligne de type SaaS qui permet de créer des sites web en HTML5 (l’outil était jusqu’alors en Flash) et leur version mobile.

(3) Fiverr a été fondée par Micha Kaufman et Shai Wininger en février 2010. Les fondateurs ont imaginé le concept d’un marché en ligne qui fournirait une plateforme bilatérale permettant aux utilisateurs à la fois d’acheter et de vendre une variété de services numériques proposés par des prestataires freelances. Les services proposés sur le site comprennent la rédaction, la traduction, le graphisme, l’édition vidéo et la programmation.
Ces derniers peuvent aller de cinq dollars américains jusqu’à plusieurs milliers de dollars pour des services additionnels.

 

Partager :