Partager :

Le Groupe Wagner a t-il été pénétré? Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a survécu à au moins trois tentatives d’assassinat la semaine dernière, a rapporté vendredi le magazine britannique Times. De nombreuses personnes travaillant pour des agences de renseignement seraient chargées de rassembler des informations cruciales afin de protéger la vie de Volodymyr Zelinsky.

Le Groupe Wagner, également connu comme PMC Wagner, ChVK Wagner, ou CHVK Vagner, est une société militaire privée russe ayant recours au mercenariat, active notamment lors de la guerre du Donbass et la guerre civile syrienne mais aussi dans d’autres zones de conflits à travers le monde. Cette organisation paramilitaire n’est pas liée officiellement au gouvernement russe mais proche du Kremlin. Le groupe œuvre dans le but d’assurer la défense des intérêts extérieurs de la Russie. Le groupe est sanctionné par l’Union européenne en 2021.

Les Echos : « On les surnomme « les chiens de guerre de Moscou », ou encore « l’armée secrète de Vladimir Poutine ». Selon les informations du « Times », environ 400 mercenaires du groupe paramilitaire Wagner auraient été envoyés à Kiev avec pour mission d’exécuter le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son gouvernement. Ils auraient été mandatés par Moscou, le groupe Wagner étant soupçonné d’être un outil de politique étrangère du Kremlin ». 

Selon (1) : « Le Times affirme que des mercenaires du groupe Wagner, une société de sécurité contrôlée par Yevgeny Prigozhin, un allié clé du président russe Vladimir Poutine, et des forces spéciales tchétchènes ont été envoyés pour tuer le dirigeant ukrainien.

Selon le Times, l’Ukraine a été informée de ces plans par des membres du Service fédéral de sécurité russe, opposés à la guerre. Le magazine britannique rapporte par ailleurs que le groupe Wagner a subi des pertes lors de ses tentatives d’assassinat. Une source proche du groupe a d’ailleurs estimé qu’il était « étrange » de constater à quel point l’équipe de sécurité de Volodymyr Zelensky était bien informée.

Le Times avait déjà indiqué que plus de 400 mercenaires russes de la force Wagner, étaient arrivés d’Afrique en Ukraine, il y a déjà cinq semaines, avec pour mission de tuer le président ukrainien. Des assassins tchétchènes ont également été « éliminés » dans la banlieue de Kiev lors d’une des tentatives samedi, a souligné le journal ».

(1) i24News.

Partager :