Partager :

A l’occasion du salon FoodIngredientsFirst, le PDG d’Aleph Farms, Didier Toubia, dont Israël Valley a souvent parlé a présenté ses nouvelles installations de 6.000 mètres carrés, près des bureaux actuels d’Aleph Farm dans la ville de Rehovot, qui marquent un nouvel élan pour la commercialisation de la viande à base de cellules. Cette installation pilote devrait être pleinement opérationnelle cet été, avant son lancement initial sur le marché vers la fin de 2022, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires. Le projet global est de passer à terme à des installations de production à plus grande échelle, qui seront construites entre 2022 et 2024.

« Nous développons notre plateforme de bio-impression 3D pour des morceaux de viande plus épais et plus gras », illustre D. Toubia. « Notre premier produit sera un steak de bœuf à coupe fine ». « Le poulet de culture a fait ses débuts mondiaux en Asie, une région du monde qui, bien que vulnérable à l’insécurité alimentaire et aux prises avec la rareté des ressources naturelles, voit aussi sa consommation de viande augmenter grâce à l’augmentation des revenus, à la croissance démographique et à l’urbanisation accrue. »

Des recherches récentes menées par Thai Union et Aleph Farms révèlent que 74% des Singapouriens et 97% des Thaïlandais sont prêts à essayer la viande cultivée, ajoute Toubia. « À Singapour, une motivation clé pour essayer la viande cultivée est les avantages environnementaux, tandis qu’en Thaïlande, les convives privilégient la possibilité de retracer les origines de la viande. »

Aleph Farms détaille que la nouvelle installation multiplie ses opérations par six et permet à ses équipes pluridisciplinaires de travailler côte à côte. Il comprend une installation de production pilote, un centre de R&D ultramoderne et un centre communautaire.

En décembre dernier, Aleph Farms a fait équipe avec le fournisseur de technologies protéiques Wacker pour développer de nouvelles protéines de milieu de croissance basées sur la fermentation, ce qui éliminera d’importantes barrières de coûts pour la production de masse de viande cultivée.

« Notre nouvelle installation nous permet d’accroître nos capacités de production et de lancer notre steak en quantités limitées vers la fin de l’année, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires. Nous avons travaillé dur pour en arriver là, et il est passionnant de voir l’infrastructure qui nous aidera à concrétiser notre vision », remarque Eyal Rivlin, vice-président de la production et des opérations chez Aleph Farms.

La conception du bâtiment de la nouvelle installation d’Aleph Farms a obtenu une certification de niveau argent dans le cadre du système Leadership in Energy and Environmental Design, qui est un système de certification des bâtiments écologiques.

En outre, le lancement de cette installation jette les bases du nouveau département d’Aleph Farms appelé Aleph Frontiers, surnommé « incubateur d’innovation », qui servira de pipeline pour les nouveaux produits. Il sert également à valider de nouveaux concepts pour le développement de produits.

L’étiquetage joue un rôle important dans la consommation responsable, souligne M. Toubia. « L’intégration d’une notation standardisée de la durabilité sur les étiquettes des emballages peut contribuer à éduquer et à promouvoir la transparence et la confiance entre les systèmes alimentaires et leurs consommateurs. »

Tout en réduisant l’empreinte climatique globale des systèmes alimentaires, Aleph Farms soutient que cette transition doit redresser les déséquilibres de pouvoir en renforçant la justice de genre, les droits des travailleurs et en garantissant une protection sociale à ceux qui seraient autrement « perdants dans le processus de transition ».

Source : FoodingredientsFirst & Israël Valley

 

Partager :