Partager :

Le ministre libanais des Affaires étrangères a répondu positivement aux propositions du négociateur américain Amos Hochstein sur le règlement d’un différend frontalier maritime avec Israël, dans des commentaires publiés ce vendredi, alors que le chef terroriste du Hezbollah Hassan Nasrallah aurait donné son feu vert à la poursuite des négociations.

Le ministre des Affaires étrangères Abdallah Bouhabib a déclaré au journal libanais Al Joumhouria que le médiateur américain Amos Hochstein avait apporté « des propositions positives sur lesquelles on peut s’appuyer » et que le président libanais Michel Aoun avait demandé qu’elles soient présentées par écrit afin que le pays puisse y répondre formellement.

Hochstein, le conseiller principal du département d’État américain pour la sécurité énergétique mondiale, a récemment informé Israël que Nasrallah avait donné son approbation au gouvernement libanais pour faire avancer les négociations, selon un article du quotidien Haaretz de jeudi.

Des responsables de la défense ont déclaré au journal que le groupe terroriste tenait à un accord. En octobre, Nasrallah avait mis en garde Israël contre la recherche unilatérale de gaz naturel dans la région maritime contestée avant qu’un accord ne soit conclu.

Gabriel Attal (Radio J).

Partager :