Partager :

Israël ne pas cache pas qu’il avait demandé aux pays voisins de l’Ukraine d’autoriser l’évacuation par voie terrestre des Ukrainiens de confession juive. 

Dimanche, le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid a remercié la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie pour leur volonté d’ouvrir leurs frontières en cas de besoin.

LE PLUS. Israël a demandé à la Moldavie de fournir une route terrestre d’urgence hors d’Ukraine pour les Juifs et les Israéliens dans le cas d’une éventuelle invasion russe, car il a exhorté ses citoyens à quitter le pays maintenant avant qu’il ne soit trop tard.

Le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid s’est entretenu ce vendredi avec son homologue moldave Nicu Popescu d’une telle échappatoire.

Il a également appelé les 10 000 Israéliens en Ukraine à évacuer maintenant, avant le déclenchement de toute violence. 3 500 personnes ont déjà quitté l’Ukraine par avion ou se sont rendues dans les pays voisins. 200 000 Juifs vivent également en Ukraine.

« Tous les efforts doivent être faits pour que les Israéliens comprennent qu’un sauvetage tardif peut être compliqué et dangereux », a tweeté Lapid.

« Il n’est pas nécessaire de prendre des risques inutiles. » Plus tôt dans la matinée a tenu une réunion au ministère des Affaires étrangères pour évaluer la situation et examiner les rapports de renseignement.

Le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, a indiqué vendredi au Parlement qu’il pensait que la possibilité d’une escalade majeure avec la Russie était faible.

Gabriel Attal (Radio J)

Times of Israel: « Le ministère des Affaires étrangères a envoyé du personnel supplémentaire à Kiev, lundi, pour aider les diplomates qui travaillent dans la ville et l’ambassade israélienne à évacuer les citoyens israéliens d’Ukraine.

Les employés de l’ambassade se préparent également à l’évacuation possible d’un grand nombre de membres de la communauté juive du pays. L’Ukraine accueille l’une des plus importantes communautés juives d’Europe, et de nombreux Juifs vivent dans des villes situées à proximité de la frontière avec la Russie, à l’Est.

L’avion d’El Al qui a quitté Kiev à 6 heures du matin à destination d’Israël était vide – ce qui est surprenant, compte-tenu des tensions vives dans le pays. Le ministère a confirmé que les vols venant d’Ukraine ne se remplissaient pas, malgré les demandes émanant des responsables israéliens qui ont encouragé leurs ressortissants à quitter le territoire avant une invasion attendue du pays par la Russie.

Environ 10 000 à 15 000 Israéliens se trouveraient actuellement en Ukraine.

Des plans portant sur une éventuelle évacuation des ressortissants de l’État juif et des membres de la communauté juive du pays vers Israël ont été envisagés depuis 2013, année où le gouvernement ukrainien avait été renversé après une révolution sanglante contre le régime du président Viktor Ianoukovytch, qui, selon les critiques, était « un pantin corrompu » des Russes ».

La JTA a contribué à cet article.

 

Partager :