Partager :

L’économie israélienne débutera l’année 2022 avec des indicateurs fortement en hausse, et pourrait bien voir l’élan positif de 2021 se poursuivre, selon des données publiées cette semaine par Visa Cal, l’une des principales entreprises de cartes bancaires du pays. 

Ces données montrent que le volume d’achat par carte de crédit a augmenté de 19% en 2021, atteignant la somme de 410.3 milliards de shekels (environ 116.3 milliards d’euros).

Ce sont les industries du tourisme et de l’aviation qui ont connu la hausse de volume des transactions la plus spectaculaire, s’élevant à une augmentation de 119%, grâce à l’ouverture des frontières aériennes, après près d’une année de fermeture.

« Une économie qui est stable et florissante est capable de faire face aux défis », a expliqué la ministre israélienne de l’Economie Orna Barbivai, en réaction à la publication des données.

« L’Administration israélienne du commerce extérieur (ALE) continuera de promouvoir les exportations et les investissements étrangers en Israël », a-t-elle ajouté.

Une étude publiée lundi par l’agence américaine de données financières et commerciales Dunn and Bradstreet (D&B) montre que l’économie israélienne a connu une croissance de 7% en 2021, c’est bien plus que la moyenne mondiale, qui s’élève à 5.9%.

« L’économie mondiale, et celle de l’Etat hébreu en particulier, a significativement rebondi en 2021, après l’année très difficile de 2020, durement affectée par le coronavirus », a expliqué Efrat Segev, la vice-présidente du service d’analyse de données de D&B.

i24News.

Partager :