Partager :

Des scientifiques israéliens ont fait marcher des souris paralysées en leur posant des implants de moelle épinière, et affirment être capables de réaliser des essais cliniques sur des humains d’ici trois ans, a-t-on appris lundi.

La première expérience mondiale a eu lieu à l’Université de Tel Aviv, où une équipe de recherche du Centre Sagol de biotechnologie a généré du tissu de moelle épinière en 3D à partir de cellules humaines pour les implanter dans les corps de 15 souris atteintes de paralysie. 

Douze d’entre elles ont ensuite été en mesure de marcher normalement, ont constaté les scientifiques lors d’une étude évaluée par des pairs publiée dans la revue Advanced Science.

« Notre technologie consiste à réaliser une petite biopsie du tissu adipeux du ventre du patient », a expliqué le professeur Tal Dvir.

« Ce tissu, comme tous les tissus de notre corps, est constitué de cellules et d’une matrice extracellulaire (comprenant des substances comme les collagènes et les sucres). Après avoir séparé les cellules de la matrice extracellulaire, nous avons utilisé le génie génétique pour reprogrammer les cellules, les ramenant à un état qui ressemble aux cellules souches embryonnaires, c’est-à-dire des cellules capables de devenir n’importe quel type de cellule dans le corps », a-t-il détaillé.

« A partir de la matrice extracellulaire, nous avons produit un hydrogel personnalisé, puis encapsulé les cellules souches dans cette substance et, selon un processus qui imite le développement embryonnaire de la moelle épinière, nous avons transformé les cellules en implants 3D de réseaux neuronaux contenant des motoneurones », a-t-il ajouté.

Les implants de moelle épinière humaine ont ensuite été posés sur les sujets, divisés en deux groupes: ceux qui n’avaient été paralysés que récemment, et ceux qui le sont depuis longtemps – l’équivalent d’un an en termes humains.

Après cette opération, 100% des sujets de laboratoire atteints de paralysie récente et 80% de ceux atteints de paralysie plus ancienne ont retrouvé leur capacité à marcher.

//www.i24news.tv
Partager :