Partager :

Le cabinet ministériel a approuvé lundi à l’unanimité la nomination de Me Gali Baharav-Miara au poste de procureure générale, a-t-il été annoncé dans un communiqué.

Mme Baharav-Miara deviendra la première femme procureure générale du pays, et remplacera Avichaï Mandelblit dont le mandat a pris fin la semaine dernière.

« Il s’agit de l’une des nominations les plus importantes et les plus sensibles de la fonction publique », a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett.

« Et à l’heure actuelle, compte tenu de l’érosion de la confiance du public dans le système de l’application des lois, nous devons préserver ce qui doit être sauvegardé et réparer ce qui doit l’être », a-t-il ajouté.

M. Bennett s’exprimait peu après de nouvelles révélations du quotidien économique israélien Calcalist affirmant que le logiciel espion Pegasus du groupe NSO aurait été déployé contre de hauts responsables gouvernementaux, des maires, des chefs militants, des journalistes et des membres de la famille et des conseillers de Benyamin Netanyahou.

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure a de son côté annoncé l’ouverture d’une commission d’enquête sur ce piratage présumé pour lequel M. Bennett a promis « une réponse ».

« Le rôle fondamental du procureur général est d’aider le gouvernement à mettre en œuvre ses politiques dans les limites de la loi », a rappelé le Premier ministre.

« Je voudrais également souligner qu’avec l’approbation du gouvernement, pour la première fois, il y aura une conseillère juridique du gouvernement en Israël », a-t-il indiqué: « notre gouvernement considère que tous les citoyens d’Israël, femmes et hommes, peuvent être affectés à toute fonction ».

//www.i24news.tv/

Partager :