Partager :

Imma, pour les femmes qui utilisent les PMA.

C’est exceptionnel. A voir dans studioqualita.com. Béatrice Chemla parle de Imma, une solution technologique ultrasons qui permet aux femmes qui font de la PMA de faire le suivi du monitoring de la stimulation depuis chez elle. L’assistance médicale à la procréation (AMP) peut permettre à un couple d’avoir un enfant.

LE PLUS. « IMMA is one of the winners of this year MassChallenge Israel competition. IMMA is a women-led new Israeli venture, created by Dr. Beatrice Chemla and Dr. Nadia Prisant, two graduates of our MBA in Healthcare Innovation​, led by Prof. Varda Liberman »

Arison school of business is proud to announce that IMMA is one of the winners of this year MassChallenge Israel competition.

IMMA is a women-led new Israeli venture, created by Dr. Beatrice Chemla and Dr. Nadia Prisant, two graduates of our Healthcare Innovation MBA program, led by Prof. Varda Liberman. They came with the idea during the course “planning & financing new ventures” by Dr. Amir Gutman and the follow-on course “Managing an enterprise in a changing environment” by Dr. Yossi Bolles. The team won their first tlv bootcamp in September 2020. Shortly after completing the program, they have launched IMMA with Beatrice as CEO and Nadia as CMO, enrolling two other graduates in their Advisory Board, Dr. Muriel Webb and Shlomi Gilad.

IMMA is developing a comprehensive solution aimed at the rapidly-expanding women’s fertility market. IMMA is an at-home ovarian stimulation monitoring system that enables women to perform their own follicle stimulation follow-ups by themselves, for themselves, in the intimacy and comfort of their home. in an easy-to-scan, easy-to-check solution.

IMMA will be part of the MassChallenge US Roadshow in NY and Boston .

LE PLUS. Il existe plusieurs techniques d’assistance médicale à la procréation : insémination artificielle, fécondation in vitro ou accueil d’embryon.

Insémination artificielle.

Avec l’insémination artificielle, la fécondation a lieu naturellement, à l’intérieur du corps de la femme. L’acte médical consiste à déposer les spermatozoïdes dans l’utérus pour faciliter la rencontre entre le spermatozoïde et l’ovule (également appelé ovocyte).

L’insémination artificielle peut se faire avec l’une des techniques suivantes :

Le plus souvent, la femme suit préalablement un traitement hormonal (stimulation ovarienne).

L’insémination artificielle est réalisée par un médecin spécialisé en fertilité, le plus souvent sans hospitalisation.

Fécondation in vitro (Fiv).

Avec une Fiv, la fécondation a lieu en laboratoire, et non dans l’utérus de la femme.

Un spermatozoïde est alors directement injecté dans l’ovule pour former un embryon.

L’embryon ainsi conçu est ensuite transféré dans l’utérus de la future mère. Cet acte est réalisé sous analgésie ou anesthésie générale ou locale.

La FIV peut être réalisée :

Le recours à un ou plusieurs dons de gamètes est proposé dans les cas suivants :

  • Risque de transmission d’une maladie génétique à l’enfant
  • Infertilité chez l’un ou l’autre membre du couple demandeur
  • AMP chez une femme seule

Accueil d’embryon.

L’accueil d’embryon peut être proposé dans les cas suivants :

  • Risque de transmission d’une maladie génétique à l’enfant
  • Infertilité chez l’un ou l’autre membre du couple demandeur
  • AMP chez une femme seule

L’embryon est proposé à l’accueil par un couple donneur ou une femme seule donneuse anonyme, puis transféré dans l’utérus de la femme receveuse seule ou au sein d’un couple.

Et aussi

 

Partager :