Partager :

Le coureur cycliste Alex Dowsett de l’équipe Israel Start-Up Nation a récemment échoué à battre son record de l’heure lors d’une tentative sur le vélodrome d’Aguascalientes (Mexique) le 3 novembre dernier. Mais, après 60 minutes d’efforts, le coureur de l’équipe a échoué pour un peu plus de 500 mètres, bouclant 54,555 kilomètres

Mais il n’est pas prêt à abandonner. Détenteur du record de l’heure pendant un peu plus d’un mois en mai 2015, le Britannique a tenté sa chance contre la référence établie par Victor Campenaerts.

En marge d’un stage de préparation de sa formation à Tel-Aviv, Alex Dowsett a assuré qu’il était prêt à attaquer une nouvelle fois le record détenu par le Belge. « Je pense que, oui, je tenterai à nouveau ma chance, a confié le Britannique dans des propos recueillis par le site spécialisé Cyclingnews. Même si j’ai échoué pour deux tours, j’étais en même temps très près de ce record. » Pour expliquer son échec au Mexique, Alex Dowsett a invoqué un facteur météorologique qu’il ne pouvait pas contrôler. « On savait que la pression atmosphérique était la seule variable qui n’a pas tourné en notre faveur, a-t-il ajouté. Si ma tentative avait eu lieu dans un bon jour à Aguascalientes, j’aurai sans doute été plus proche. Il faut avoir de la chance au tirage. »

Sachant que cette variable pouvait influer sur son résultat, Alex Dowsett a assuré avoir demandé à l’Union Cycliste Internationale de bénéficier d’une « fenêtre de tir » d’une semaine afin d’optimiser les conditions dans lesquelles sa tentative allait avoir lieu. « Ils m’ont répondu que je devais choisir un jour, a ajouté le sextuple champion de Grande-Bretagne du contre-la-montre. J’ai alors rétorqué que j’allais leur notifier mon envie de faire sept tentatives contre le record de l’heure, dont j’en annulerai six. Ils m’ont alors affirmé que je ne pouvais pas agir de la sorte. Il s’est donc passé ce qui s’est passé. » Toutefois, s’il devait à nouveau essayer de battre le record de l’heure, Alex Dowsett ne compte pas tout organiser par lui-même comme il a pu le faire en novembre dernier. Epaulé par son équipe Movistar en 2015, le Britannique n’exclut pas de s’associer à son équipe Israel Start-Up Nation. « Il n’est pas impossible de faire une tentative ici, à Tel-Aviv, en raison du fait que Sylvan Adams est le propriétaire de son propre vélodrome, a assuré Alex Dowsett. On a pu étudier les conditions ici et on a visité la piste. De ce que j’ai pu voir, elle est régulière, avec beaucoup de pente dans les virages, de belles transitions entre le virage et la ligne droite. Il est possible de faire une tentative ici mais nous devrons faire des tests auparavant. » En tout cas, l’envie est bien présente.

Source :Sports Orange & Israël Valley

Partager :