Partager :

Aujourd’hui dans mon Journal de la Culture en direct d’Israël sur RadioJ une nouvelle découverte archéologique , les vestiges d’un bâtiment datant d’il y a 2000 ans, près de la ville de Yavné, dans le centre du pays, là où après la destruction du 2nd Temple le Rabbi Yohanna ben Zaccaï ordonna à ses disciples de rassembler les ruines pour le reconstruire.

Et où sera éfifié le Sanhédrin. Une découverte qui vient encore attester, s’il le fallait, du lien entre le peuple juif et la Terre d’Israël. L’archéologie en Israël prend en fait une toute autre dimension.

Une dimension existentielle, voire de survivance, car elle permet au peuple juif accusé d’être un intrus dans un pays qui n’est pas le sien, de témoigner de sa présence ancestrale.

En fouillant, experts ou amateurs ne recherchent pas simplement des objets qui témoigneraient du passé, mais la légitimité de vivre sur cette Terre à leurs yeux, à ceux du monde et ceux de la Cour Pénale Internationale qui ouvre une enquête contre Israël pour « entreprise de colonisation ».

Nathalie Sosna-Ophir.

Partager :