Partager :

Au début de l’année, Watergen (Israël) s’est lancée dans un projet dans la bande de Gaza afin de fournir des générateurs capables de produire jusqu’à 6 000 litres par jour aux Palestiniens de l’enclave, confrontés à une pénurie chronique d’eau.

L’aquifère surexploité de Gaza a été dégradé par l’intrusion d’eau salée et contaminé par des polluants, rendant la plupart de l’eau disponible salée et dangereuse à boire et obligeant à importer de l’eau en bouteille, a rapporté l’AFP en janvier. Seul 3 % de l’eau de Gaza répond aux normes internationales, selon les Nations unies, qui avaient prédit en 2012 que les pressions écologiques auraient rendu Gaza « invivable » à ce jour.

LE PLUS. M. Mirilashvili a acheté Watergen après s’être installé en Israël en 2009. Le PDG et président de l’entreprise a une histoire personnelle plutôt haute en couleurs, notamment un séjour dans une prison russe à la suite d’une condamnation pour enlèvement lors d’un procès que la Cour européenne de justice a jugé entaché d’irrégularités.

Juif religieux, la photo d’un éminent rabbin orthodoxe suspendue au mur de son bureau, M. Mirilashvili a déclaré à l’AFP que lorsqu’il a appris la crise de l’eau à Gaza, il a immédiatement voulu aider.

« Notre objectif était que chaque personne sur Terre puisse être approvisionnée en eau potable… Il a été immédiatement clair que nous devions d’abord aider nos voisins », a-t-il déclaré.

L’année dernière, Watergen a conclu un accord avec la société émiratie Al Dahra pour exporter les solutions israéliennes vers les Émirats arabes unis et d’autres pays de la région.

Cet été, Watergen a installé un générateur pour une communauté amérindienne de la nation Navajo en Arizona afin de l’aider à faire face à une pénurie d’eau paralysante. Selon des estimations récentes, près de 10 000 familles de la nation Navajo n’ont pas accès à l’eau courante. Les eaux souterraines locales ont été contaminées au fil des ans par l’exploitation minière et la situation a été exacerbée par la sécheresse dévastatrice qui frappe l’ouest des États-Unis.

Times of Israel (Copyrights)

Partager :