Partager :

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Le commerce entre Israël et les pays du Moyen-Orient ainsi que ceux d’Afrique du Nord a considérablement augmenté à la suite des accords d’Abraham, selon des données communiquées par le Bureau central des statistiques. Selon des informations venant de Tel-Aviv, et rassemblées par IsraelValley au sein des Autorités le commerce Israël-Algérie est au point zéro. Ce qui est faux!

En effet, depuis bien longtemps les algériens achètent des produits israéliens qui débarquent dans le port d’Alger sans aucune étiquette. Les produits viennent de France, et ils sont fabriqués en Israël. Les étiquettes sont supprimées (sans le consentement des israéliens!) à la dernière minute. Ce n’est donc pas par hasard que des produits pharmaceutiques de grande qualité sont utilisés tous les jours par des milliers d’Algériens.

Autre point intéressant : des Algériens vivant en France ramènent au pays  souvent des produits dont ils ignorent totalement le lieu de fabrication,… qui est Tel-Aviv et même la Judée-Samarie. Sur des comptes instagram venant d’Algérie, il est possible de voir sur des étagères des produits israéliens!

Daniel Rouach, rédacteur en Chef d’IsraelValley, devrait se rendre prochainement à Alger pour des conférences sur « La veille technologique et l’intelligence économique ». En effet le « Que sais-je ? » qui porte sur la veille technologique est commercialisé avec succès en Algérie.

Selon i24 News et Ynet : « Le gouvernement israélien aurait envoyé des doses de vaccin Pfizer contre le Covid-19 à l’Algérie. C’est un pays avec qui l’Etat hébreu n’a pas de relation diplomatique. Le transfert aurait été effectué via un avion militaire brésilien. Les deux pays vont-ils prochainement normaliser leurs relations ? » (DR)

Selon i24News : « Au cours des sept premiers mois de 2021, les échanges commerciaux entre ces pays ont enregistré une hausse de 234% par rapport à la même période en 2020.

D’après les chiffres publiés, le montant des transactions avec les Emirats arabes unis est passé de 50,8 millions de dollars (42,7 millions d’euros) entre janvier et juillet 2020, à 613,9 millions de dollars (516,6 millions d’euros) au cours de la même période en 2021.

Les Emirats arabes unis ont été le premier des quatre Etats arabes à avoir normalisé leurs relations avec Israël l’année dernière, juste avant Bahreïn, le Soudan et le Maroc. De nombreux accords dans les domaines du tourisme, de l’aviation, de la finance, de l’agriculture et de la culture ont depuis été conclus entre Jérusalem, Abou Dhabi et Manama.  

Le commerce avec la Jordanie, qui entretient des relations diplomatiques avec Israël depuis 1994, a également augmenté cette année, passant de 136,2 millions de dollars (114,6 euros) à 224,2 millions de dollars (188,6 millions d’euros). Les échanges avec le Maroc, qui a normalisé ses relations avec l’Etat hébreu en décembre 2020, sont passés de 14,9 millions de dollars (12,5 millions d’euros) à 20,8 millions de dollars (17,5 millions d’euros).

Les chiffres indiqués n’incluaient pas le commerce du tourisme ni le secteur des services ».

Source et copyrights : i24News

Partager :