Partager :

L’hymne national israélien a retenti pour la première fois lors des JO de Tokyo après la médaille d’or obtenue par Artem Dolgopyat en gymnastique au sol pour hommes. Il a obtenu la meilleure note sur les huit finalistes concurrents. Le gymnaste accorde ainsi à Israël sa 3e médaille lors de ces JO de Tokyo (dont l’une collective pour l’équipe mixte de judo), la 2e médaille d’or olympique obtenue par Israël lors de JO et la la première jamais acquise dans cette discipline.

Artem Dolgopyat, d’origine ukrainienne a été à deux reprises vice-champion du monde et a obtenu le titre de champion d’Europe en 2020. Il enregistre là un nouveau succès à son palmarès lors des premiers JO auxquels il participe. (lphinfo.com)

Hatikvah (L’Espoir, התקווה ou הַתִּקְוָה en hébreu) est l’hymne national de l’État d’Israël depuis sa création en 1948.

Peter Gradenwitz émit l’hypothèse que Samuel Cohen avait trouvé cette mélodie dans un recueil de chansons liturgiques publiées par le chantre Nissan Beltzer de Kichinev, ce qui n’exclut pas la source moldave.

Partager :