Partager :

« Nous avons eu plus de rencontres ministérielles en un mois que nous n’en avons eu ces trois dernières années »

« Nous essayons de faire l’équivalence du pass sanitaire », a assuré mercredi auprès d’i24NEWS Eric Danon, ambassadeur de France en Israël, afin que les Israéliens puissent se rendre en France en marge de l’épidémie de coronavirus.

M. Danon a toutefois noté que dans le même temps, l’Etat hébreu reportait la date à laquelle les étrangers, dont les Français, seraient autorisés à entrer en Israël.

L’ambassadeur a par ailleurs souligné « la volonté » du nouveau gouvernement israélien de « se rapprocher de l’Europe », après plusieurs entretiens ministériels entre les deux nations.

Si l’Etat hébreu s’est toutefois parfois fâché, notamment lors de la remise d’une décoration française à un avocat militant contre Israël, M. Danon a rappelé « l’amitié et l’alliance » qui lient les deux pays, « mais en même temps nous cherchons à faire en sorte que les Palestiniens puissent se trouver dans une égalité de dignité et de non-humiliation ».

« Il s’ouvre à présent une ère tout à fait différente de celle d’avant », a-t-il estimé, remarquant que « nous avons eu plus de rencontres ministérielles en un mois que nous n’en avons eu ces trois dernières années ».

« Il se passe quelque chose de tout à fait nouveau », a souligné l’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon.

Source et Copyrights : i24 News.

Partager :