Partager :

Plus de 100.000 personnes se sont rassemblées ce vendredi le long de la promenade du front de mer de Tel-Aviv pour participer au plus grand défilé de la gay pride organisé dans le monde depuis le début de la pandémie de COVID-19.

La « Marche des fiertés » de Tel-Aviv a marqué le point culminant des célébrations annuelles du mois de la fierté dans la ville, qui a lieu chaque mois de juin depuis 1998 et qui attire des centaines de milliers d’Israéliens et de visiteurs étrangers.

Le défilé, largement reconnu comme l’un des principaux événements LGBTQ+ au monde et le plus grand événement du genre au Moyen-Orient, est revenu dans son format de grand public grâce aux taux de vaccination élevés d’Israël et à la levée de toutes les restrictions sur les rassemblements publics et privés.

Peu de personnes portent un masque sanitaire dans le défilé le long de la plage, a constaté une journaliste, quelques heures après que le ministère de la Santé a annoncé le rétablissement de son port obligatoire dans les lieux publics fermés. Il a également conseillé aux participants de la marche d’en porter, même si le rassemblement est en plein air.

« Je suis ravi d’être ici et de faire la fête avec vous de nouveau! », a indiqué le maire de Tel-Aviv Ron Huldai, dans un communiqué. « Les droits LGBTQ+ ne sont pas simplement une question pour la communauté gay. C’est une question de démocratie et d’humanité ».

« La Marche des fiertés de Tel-Aviv est revenue en force aujourd’hui, rappelant au monde que notre ville est la principale destination LGBTQ+ au Moyen-Orient », a témoigné Sharon Landes-Fischer, PDG de Tel-Aviv Global & Tourism.

Source : i24 News (Copyrights).

Partager :