Partager :

Le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid a déclaré vendredi que le plateau du Golan était un « atout stratégique pour Israël », en réponse aux rumeurs selon lesquelles les États-Unis pourraient annuler la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur la région.

« Ceux qui répandent des rumeurs selon lesquelles les États-Unis annulent leur reconnaissance [du plateau du Golan] nuisent à notre sécurité, à notre souveraineté et sont prêts à causer de réels dommages à l’État d’Israël et à ses relations avec les États-Unis, juste pour nuire au nouveau gouvernement », a affirmé M. Lapid.

Une lettre rédigée par 73 démocrates de la Chambre des représentants des États-Unis, dont un certain nombre occupent des postes de direction, ont exhorté le président Joe Biden à prendre un certain nombre de mesures pour inverser ce qu’ils appellent « l’abandon par l’administration Trump de la politique bipartisane de longue date des États-Unis » sur les relations israélo-palestiniennes.

« La politique américaine concernant le Golan n’a pas changé et les informations contraires sont incorrectes », a réagi le Département d’Etat dans un tweet.

Source : i24News (Copyrights).

Partager :