Partager :

Un déluge de feu s’est abattu, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai Gaza et Israël, tuant cinq personnes côté israélien, dans la pire escalade des dernières années entre le Hamas et l’État hébreu, déclenchée à la suite de violences à Jérusalem-Est.

• L’armée israélienne a indiqué mercredi matin avoir mené une nouvelle série de frappes sur la bande de Gaza. Le Hamas a indiqué que ces frappes avaient détruit le quartier général de la police.

• Après avoir affirmé mardi avoir lancé 130 roquettes en direction de Tel-Aviv, le Hamas a indiqué dans la nuit être « en train de tirer 110 roquettes vers la métropole de Tel-Aviv » et « 100 roquettes » vers la ville de Beersheva, « en représailles à la reprise des frappes contre des immeubles habités par des civils ». Mercredi matin, le Jihad islamique a dit avoir tiré 100 roquettes en direction d’Israël depuis Gaza.

• Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a prévenu que les frappes israéliennes sur Gaza n’étaient « que le début », tandis que le Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne, a affirmé être « prêt ».

• Le Premier ministre israélien décrété mercredi l’état d’urgence dans la ville de Lod (centre), théâtre selon la police « d’émeutes » de la minorité arabe.

• Les autorités israéliennes ont suspendu les vols à l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv. ce blocage a eu lieu durant une heure. mais il est tout a fait possible que le Gouvernement ferme l’aéroport situé proche de Lod qui est au coeur de la crise ‘émeutes).

• Israël et le Hamas se dirigent vers une « guerre à grande échelle », a prévenu mardi l’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient Tor Wennesland.

• Le Conseil de sécurité de l’ONU tient, mercredi, une nouvelle réunion en urgence sur le conflit opposant Israël et les Palestiniens, la deuxième en trois jours, selon des sources diplomatiques.

Partager :