Partager :

ISRAELVALLEY SPECIAL. Le « faiseur de roi » de l’élection est semble t-il Naftali Benett. C’est lui qui est actuellement le plus sollicité par les partis politiques dans le cadre d’une coalition. Une indiscrétion qui a été faite récemment : Naftali Benett et Netanyahou négocient en anglais leurs accords ! Lorsqu’ils sont seuls et en face à face, ils se parlent en Anglais et non pas en Hébreu. Les israéliens surprennent toujours…

Jonah MANDEL : « Fils d’immigrants américains né le 25 mars 1972 à Haïfa, Naftali Bennett s’était imposé au tournant des années 2000 comme l’un des chouchous de la « start-up nation » avec son entreprise de cybersécurité Cyotta vendue pour 145 millions de dollars en 2005.

Crâne dégarni, lisse, stature droite, Naftali Bennett dirige une formation qui prône à la fois un ultra-libéralisme économique, une ligne dure face à l’Iran et l’annexion de près des deux tiers de la Cisjordanie occupée, ce qui lui vaut une forte popularité parmi les colons ».

LE PLUS. En 1999, à l’époque où il était encore dans le monde des affaires, Naftali Benett avait créé plusieurs start-up, dont Cyotta, spécialisée dans la lutte contre la fraude sur Internet, avec trois de ses amis. Il était alors parti pour les Etats-Unis d’où il avait dirigé l’entreprise de 2001 jusqu’à 2005. Il avait ensuite sa start-up à une société spécialisée dans la cyber-sécurité, pour un montant 145 millions de dollars. Il y était resté jusqu’en 2006 comme directeur d’un département.

LE PLUS PLUS.

Bennet est le cadet d’une famille de trois enfants. Asher, homme d’affaire installé en Grande Bretagne et Dan, expert-comptable dans une grande société israélienne. Ses grands-parents maternels et paternels d’origine polonaise et allemande ont immigré aux Etats Unis avant la deuxième Guerre mondiale, et une partie de la famille restée en Europe a péri dans la Shoah. Immigré des Etats-Unis, de San Francisco, en 1968, ses parents se sont installés à Haïfa.

Après plusieurs misions aux Etats-Unis et au Canada, son père a fait fortune en achetant et revendant des terrains immobiliers. Sa mère était secrétaire de l’association des immigrants d’Amérique du nord. Ses parents habitent aujourd’hui une villa spacieuse dans l’élégant quartier de la rue Freud de Haïfa

A l’origine laïque, la famille s’est progressivement rapproché de la tradition et les enfants Bennett dans une école religieuse ouverte de Haïfa où garçons et filles étudiaient côte à côte, contrairement à la majorité des écoles religieuses en Israël.

La famille de Bennet a toujours voté à droite, Thria; un ancien parti situé à droit du Likoud, la bourgeoisie immigrée des Etats-Unis, très sioniste et nationaliste, très intellectuelle, avec une bibliothèque immense, qui occupe le centre de la maison familiale. ” Les lettre de Yoni Netanyaou, le célébre livre du frère de Benjamin Netanyaou était son livre de chevet.

 

Partager :