Partager :

CANNABIS. Tsipi Livni avait largement été oubliée dans la mémoire collective des israéliens. Lors des dernières élections son nom n’avait jamais été prononcé. Et pour cause… L’ancienne ministre et femme politique Tzipi Livni, qui a occupé divers postes dans divers gouvernements israéliens notamment ceux régaliens, des Affaires étrangères et de la Justice et qui a quitté la politique en 2019, va rejoindre une entreprise spécialisée dans la culture et la distribution de marijuana. Et quel job!

Drôle de boulot. Tzipi Livni est la nouvelle haute responsable politique israélienne à rejoindre une entreprise spécialisée dans le cannabis médical, a annoncé la société Cantek. Elle a rejoint Cantek en tant que « conseillère stratégique externe ». En fait elle va ouvrir son portefeuille de contacts à la société Cantek.

L’entreprise, spécialisée dans la culture et la distribution de cannabis, termine son processus d’obtention de licences nécessaires pour la culture, la commercialisation et la distribution de marijuana à des fins médicales.

Israël est connu pour être un pionnier dans la recherche sur le cannabis. Le professeur Raphael Mechoulam de l’Université hébraïque a lancé la voie en 1964 lorsqu’il a découvert le tétrahydrocannabinol, ou THC, le principal constituant psycho-actif du cannabis.

LE PLUS. CANTEK avait annoncé en 2020 que « le premier centre de cannabis médical du pays devrait ouvrir à Tel Aviv et abritera un projet de consultation sur le cannabis médical, «l’ Arbre de la connaissance », ainsi qu’une pharmacie et un club de cannabis.

Le centre de cannabis devra abriter des médecins spécialisés en psychiatrie, orthopédie, gastro-entérologie et chirurgie cardiothoracique, pour aider les patients souffrant de diverses affections pouvant être aidées par le cannabis médical, notamment le SSPT, l’autisme, la maladie de Crohn, la douleur chronique et le cancer.

En plus de » l’Arbre de la connaissance », le centre comprend une pharmacie de cannabis (avec des produits de différentes marques) et un club-house, où les patients peuvent discuter et comparer les traitements et recevoir des conférences informatives sur le cannabis médical ».

 

Partager :