Partager :

Alstom annonce avoir finalisé fin 2020 un accord pour investir sept millions de dollars dans Cylus, un spécialiste de la cybersécurité basé en Israël, acquérant ainsi une participation minoritaire et prenant un siège au conseil d’administration.

L’accord comprend également un accord de coopération stratégique visant à établir un partenariat commercial permettant aux entreprises de combiner leurs forces respectives et de fournir les meilleures solutions de cybersécurité pour le marché ferroviaire. Société fondée en 2017 et basée à Tel-Aviv, Cylus a développé un portefeuille de solutions et de services, collectivement appelés CylusOne, pour la protection des actifs ferroviaires contre les cyber-menaces. (Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.)

Alstom, est une multinationale française spécialisée, à partir de 2018, dans le secteur des transports, principalement ferroviaires (trains, tramways et métros).

Alstom faisait partie du groupe Alcatel-Alsthom, nouveau nom de la Compagnie Générale d’Électricité (CGE), avant la mise en commun ses activités avec une partie du groupe General Electric Company(GEC) prenant le nom de GEC-Alsthom, elle est ensuite introduite en bourse en tant que société autonome. À l’origine Als-Thom, contraction d’« Alsace » et de « Thomson », devenu Alsthom, était le résultat de la fusion, réalisée en , d’une partie de la Société alsacienne de constructions mécaniques (SACM) basée à Mulhouse puis à Belfort, spécialiste de la construction de locomotives, et de la Compagnie française pour l’exploitation des procédés Thomson Houston (CFTH), société franco-américaine spécialiste des équipements de traction électrique ferroviaire et de la construction électro-mécanique. Elle devient Alsthom en 1932, puis Alsthom Atlantique en 1976, puis GEC-Alsthom en 1989 et Alstom depuis 1998.

Entre 2014 et 2018, General Electric rachète les activités « Energie » d’Alstom notamment le site de Belfort. Le 29 janvier 2021, Alstom finalise le rachat et l’absorption de son concurrent canadien Bombardier Transport. Cette acquisition donne naissance à un géant industriel, numéro deux mondial du ferroviaire.

 

Partager :