Partager :

EDITORIAL. Le « Cabinet Corona » a confirmé: le Comité des exceptions (qui est surnommé le « Comité de la Magouille » par des milliers de personnes en Israël) sera aboli, et des dizaines de milliers d’Israéliens pourront enfin rentrer en Israël. De nombreux israéliens sont heureux que le scandale de l’aéroport, qui a fermé brutalement, sans délai préalable, et qui a laissé des milliers d’israéliens abandonnés dans des situations parfois dramatiques (des femmes enceintes bloquées dans des villes du monde entier, des malades abandonnés, … ) se termine. Les politiques israéliens se sont montrés incapables de trouver rapidement des solutions. (DR)

Selon i24News : « Les Israéliens devront présenter un test de dépistage négatif réalisé dans les 72h avant leur départ.

Le cabinet en charge des questions liées à la pandémie de Covid-19 a approuvé mardi un plan visant à permettre aux ressortissants israéliens qui se trouvent actuellement bloqués à l’étranger, de pouvoir revenir dans le pays.

Selon ce plan, qui doit entrer en vigueur le dimanche 7 mars, les Israéliens concernés n’auront plus à demander une autorisation auprès du Comité qui gère les exceptions, mais devront toutefois présenter un test de dépistage négatif au coronavirus réalisé au plus tard 72 heures avant leur départ pour Israël.

Seules les personnes non-vaccinées seront tenues de se placer en quarantaine à domicile ou dans des hôtels dédiés à cet effet.

Le cabinet corona a également décidé d’augmenter le nombre de personnes autorisées à revenir dans le pays – de 200 à 1.000 par jour -, précise un communiqué de la ministre des Transports, Miri Regev.

A l’inverse, seules les personnes non-vaccinées et souhaitant quittant le pays devront demander une autorisation auprès du Comité qui gère les exceptions.

L’aéroport international Ben Gourion est fermé depuis la fin janvier afin d’éviter l’entrée de variants du coronavirus sur le territoire ».

LE PLUS.

Selon (1) : « Les Israéliens qui veulent rentrer en Israël pourront le faire sans restriction et sans comité d’exceptions. Les personnes vaccinées et en convalescence devront subir deux tests corona, un 72 heures avant le vol vers Israël et un autre après l’atterrissage en Israël. Les vaccinés et en convalescence sont dispensés d’isolement.

Ceux qui ne sont pas vaccinés ou convalescents, devront effectuer des tests corona et entrer en isolement pendant 10 jours. Parallèlement aux bracelets, l’isolement sera imposé par le biais de la «convocation», un certificat qui pourrait permettre à la police de localiser les isolateurs à l’aide de leurs téléphones portables.

La ministre des transports, Miri Regev, a spécifiquement déclaré que le ciel devrait être ouvert avant les élections du 23 Mars: « Ceux qui retournent en Israël devraient être informés qu’ils devraient présenter des tests négatifs avant le décollage et aussi après l’atterrissage, afin que nous puissions renoncer au comité des exceptions ».

Il semble que l’aéroport Ben Gurion reviendra presque à plein régime dès la semaine prochaine. Les vols seront autorisés à atterrir et à décoller d’Israël et d’Israël sans presque aucune restriction, mais il peut y avoir des restrictions sur le nombre d’atterrissages chaque jour.

L’objectif de l’ouverture prévue du ciel au début de la semaine prochaine est de permettre aux Israéliens de retourner en Israël pour voter. Actuellement, il y a des dizaines de milliers d’Israéliens bloqués dans le monde qui tentent de retourner en Israël. Beaucoup d’entre eux demandent l’approbation du Comité des exceptions et sont refusés.

À partir du 7 mars, 3000 voyageurs seront autorisés à entrer en Israël par jour, et à partir du 14 mars, il devrait permettre aux vaccinés et en convalescence de voler librement sans limiter le nombre de participants.

Actuellement, il y a des vols de sauvetage depuis seulement deux destinations – New York et Francfort, on s’attend à ce que l’ouverture du ciel la semaine prochaine permette des vols de presque partout dans le monde, à l’exception de certaines destinations à haut risque ».

(1) JForum ‒ Israel Hayom

Partager :