Partager :

Le chef de la diplomatie omanaise, Sayyid Badr al-Busaidi, a assuré jeudi que son pays était « satisfait » de ses liens actuels avec l’Etat hébreu, alors que les Emirats arabes unis et Bahreïn viennent tout juste de normaliser leurs relations diplomatiques avec Israël, suscitant l’espoir que d’autres Etats leur emboîtent le pas.

« En ce qui concerne Israël, nous sommes satisfaits jusqu’à présent du niveau de nos relations et de notre dialogue actuels, qui implique des canaux de communication appropriés », a expliqué le ministre des Affaires étrangères, selon des propos rapportés par Reuters.

Ce dernier a par ailleurs précisé que le Sultanat d’Oman était « attaché à la paix » entre Israéliens et Palestiniens, « sur la base d’une solution à deux Etats ».

Sayyid Badr al-Busaidi a également évoqué l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, affirmant que Mascate était « prête » à apporter son aide si nécessaire et qu’elle entretenait de très bonnes relations avec Téhéran et Washington.

« Je pense que les canaux de communication sont directement ouverts entre les équipes américaine et iranienne. Je ne vois aucune raison pour laquelle ces canaux ne pourraient pas être réactivés », a-t-il estimé.

Le responsable omanais a enfin insisté sur la politique de neutralité de son pays.

« La politique étrangère d’Oman a toujours consisté à maintenir et à encourager le dialogue entre un nombre aussi large que possible de parties », a conclu Sayyid Badr al-Busaidi.

https://www.i24news.tv/

Partager :