Partager :

Un membre de la Liste arabe unifiée a révélé que d’après un sondage interne, 12% des Arabes israéliens ont exprimé leur intention de voter en faveur du Likoud et de Binyamin Netanyahou. Cela correspondrait à presque deux mandats, un score sans précédent pour le Premier ministre israélien parmi la population arabe israélienne. Il se pourrait même que ce chiffre soit plus élevé, compte tenu du fait que certains craignent de dire ouvertement qu’ils voteront pour Binyamin Netanyahou.

Selon i24News : « Lors d’une conférence en ligne avec les maires et les dirigeants des communautés arabes, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis dimanche de réprimer la criminalité au sein du secteur arabe, « de la même manière qu’Israël réprime le terrorisme ».

B. Netanyahou a également affirmé que davantage de ressources seront allouées pour combattre ce fléau qui ronge le secteur arabe. Il a par ailleurs annoncé la création de neuf nouveaux postes de police et la tenue de discussions avec les maires.

« Nous nous lançons dans une mission nationale », a dit B. Netanyahou. « J’ai l’intention de présenter un plan d’action à grande échelle et à long terme dans les prochains jours. La population arabe est prête à éliminer le problème de la violence qui est, selon moi, une menace pour nous tous », a-t-il ajouté.

Lors de la rencontre, le président du Comité national des chefs des localités arabes en Israël, Mudar Younis, a affirmé que de nombreux conseils locaux estiment que malgré les bonnes volontés du Premier ministre concernant le problème de la violence, les résultats sur le terrain restaient absents.

Il a notamment appelé le gouvernement à soumettre un budget plus conséquent et à mobiliser davantage de forces de l’ordre.

Le semaine dernière, B. Netanyahou a promis le début d’une « nouvelle ère » pour les relations judéo-arabes en Israël, lors d’une rare visite dans la ville de Nazareth (nord), à majorité arabe.

Partager :