Partager :

Le nouveau président élu des États-Unis, Joe Biden, investi le 20 janvier, s’est débarrassé d’un bouton dans le Bureau Ovale. Et quel bouton ! « Un bouton à coca-cola », installé par son prédécesseur, lui permettant d’être immédiatement approvisionné en soda, lorsqu’il appuyait sur la petite touche, ont rapporté différents journalistes américains.

Une petite révolution à la Maison-Blanche, très commentée sur les réseaux sociaux, tant par des internautes choqués par la suppression du dispositif, que par d’autres, scandalisés par l’existence même du fameux bouton.

Tom Newton Dunn, du Times Radio, rapporte avoir constaté l’existence de ce bouton, lors d’une rencontre avec Donald Trump : « Le président Biden a retiré le bouton de Coca-Cola Light », écrit-il dans un tweet jeudi 21 janvier.

« Lorsque Shippers Unbound (journaliste au Sunday Times) et moi avons interviewé Donald Trump en 2019, nous avons été fascinés par ce à quoi servait ce petit bouton rouge. Finalement, Trump avait appuyé dessus et un majordome était entré dans le bureau avec un Coca Light sur un plateau d’argent. Ce bouton a maintenant disparu ».

Selon le New York Times , l’ancien président déchu buvait une douzaine de cocas par jour. Donald Trump s’était vanté en 2017 auprès d’un reporter du Business Insider « de rendre tout le monde nerveux », lorsqu’il pressait ce bouton.

Changement de gouvernance, changement de déco

Bien qu’anecdotique cette histoire marque, déjà, un net changement de style dans la manière de gouverner de Joe Biden. Le 46e président des États-Unis a prolongé la rupture politique avec son prédécesseur en modifiant la décoration du Bureau Ovale. Il a réintégré le tapis bleu avec le sceau de la nation, déjà adopté par Bill Clinton, rapporte Philippe Berry, correspondant pour 20 minutes.

Sources : Presse israélienne et américaine et Ouest-France.

 

 

Partager :