Partager :

Alors que la suite de Wonder Woman vient juste de sortir, l’actrice israélienne la reine égyptienne Cléopâtre. Mais dès l’annonce de ce futur biopic, elle n’a pas tardé à être la cible d’attaques en ligne dans lesquelles les internautes l’accusent de whitewashing. De plus, Gal Gadot, d’origine israélienne, a dû faire face à des attaques antisémites et certains vont même jusqu’à l’accuser « d’appropriation culturelle ».

Si jusqu’à maintenant Gal Gadot n’avait pas commenté la polémique, elle a finalement tenu à justifier le choix du studio lors d’une interview accordée à la BBC où elle s’est exprimée en arabe. « Tout d’abord, si vous voulez être fidèle aux faits, alors Cléopâtre était macédonienne », a-t-elle déclaré à la BBC en arabe. « Nous cherchions une actrice macédonienne qui pourrait convenir à Cléopâtre. On n’en pas trouvé et j’étais très passionnée par Cléopâtre ».

Gadot a ajouté : « J’ai des amis dans le monde entier, qu’ils soient musulmans, chrétiens, catholiques, athées, bouddhistes ou juifs, bien sûr.

« Les gens sont des gens, et avec moi je veux célébrer l’héritage de Cléopâtre et honorer cette incroyable icône historique que j’admire tant.

L’héritage de Cléopâtre a fait l’objet d’un débat entre experts, un documentaire de la BBC datant de 2009 suggérant qu’elle avait une ascendance mixte.

Cependant, Kathryn Bard, professeur d’archéologie et d’études classiques à l’université de Boston, a déclaré à Newsweek en début d’année que « Cléopâtre VII était blanche – d’origine macédonienne, comme tous les dirigeants de Ptolémée, qui vivaient en Égypte ».

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Cléopâtre au cinéma créée la polémique. Déjà en 1962, quand Elizabeth Taylor est choisie pour incarner la reine égyptienne, les relations avec l’Egypte et notamment avec le président Nasser s’étaient dégradées. La raison ? La conversion de la star au judaïsme et son soutien à Israël qui lui aura valu l’interdiction de se rendre en Egypte et la censure du film à sa sortie.

Source : Hitek  & Israël Valley

Partager :