Partager :

Un groupe de scientifiques américains a découvert les restes d’un tsunami massif qui s’est produit il y a 9 910 à 9 290 ans près de Tel Dor, sur la côte méditerranéenne d’Israël.

L’équipe scientifique a fait cette découverte par des fouilles sous-marines, le forage de puits et une combinaison d’analyses géologique et archéologique.

Les scientifiques, des universités de l’Utah et de Californie (USA) en collaboration avec le centre universitaire de Haïfa (Israël), utilisent le le mot « paléo-tsunami » pour désigner sa découverte, puisqu’il s’agit d’un tsunami qui s’est produit avant que des archives ne soient conservées historique.

Les archives disponibles jusqu’à présent montrent que les tsunamis étaient des phénomènes assez courants sur la côte de la Méditerranée orientale et, en fait, un raz-de-marée a été documenté pour frapper cette partie du monde une fois tous les cent ans depuis 6 000 ans.

Cependant, il n’existe pratiquement aucune donnée sur les tsunamis qui se sont produits il y a plus de 6 000 ans, et c’est pourquoi la découverte de scientifiques est importante.

En particulier, l’équipe scientifique, dirigée par l’Américain Gilad Shtienberg de l’université de Californie, affirme que le tsunami s’est produit entre 9 910 et 9 290 ans, à l’époque holocène, une période interglaciaire. Ils ont trouvé des traces du tsunami dans les sédiments côtiers du site de Tel Dor, au nord-ouest d’Israël, une ville qui a été occupée entre le Moyen Âge du Bronze.

Source : ABC & Israël Valley

Partager :