Partager :

Quel est le point commun entre les voitures autonomes et connectées, les solutions de santé numériques, la robotique, l’Internet des objets et les technologies de la ville intelligente – à part un esprit d’innovation partagé ?

Pour atteindre leur plein potentiel, chacune d’entre elles nécessitera une infrastructure de réseau permettant le traitement et le transfert de quantités massives de données à des vitesses ultra-hautes – c’est pourquoi le déploiement de la technologie des réseaux cellulaires de cinquième génération (5G) s’avérera essentiel.

En juillet, le ministère israélien des communications a annoncé la mise aux enchères du pays pour les fréquences 5G, avec jusqu’à 500 millions de NIS (près de 150 millions de dollars) pour inciter les entreprises à accélérer leurs investissements dans cette technologie.

Mais les contributions d’Israël à la technologie 5G s’étendront bien au-delà des frontières de la nation des start-ups. Les prouesses du pays en matière de R&D ouvrent la voie aux progrès de la technologie 5G et posent les bases essentielles de l’infrastructure 5G à venir. Grâce à des initiatives comme le consortium HERON – une collaboration entre 13 partenaires industriels et 15 équipes de recherche réparties dans six institutions universitaires – les innovateurs israéliens travaillent intensivement à la mise en place de l’architecture de réseau nécessaire à la transformation de la connectivité 5G.

De plus, des sociétés de services réseau de pointe sont à la tête du développement de solutions qui seront cruciales pour soutenir l’architecture 5G. Voici un aperçu de quelques-uns des principaux innovateurs du pays dans ce domaine :

Face à la demande croissante de services de réseau, la solution Network Cloud de l’entreprise de logiciels de réseau DriveNets est conçue pour aider les fournisseurs de services de communication à répondre à la demande à l’échelle de manière rentable – permettant aux fournisseurs de services de traiter des questions critiques comme le déploiement de la 5G. L’entreprise a obtenu un financement de 117 millions de dollars cette année.

En mai, Gilat Satellite Networks, cotée au NASDAQ, a été la toute première entreprise à faire la démonstration de la connectivité 5G sur un satellite en orbite basse (LEO). Le test, réalisé avec un opérateur européen de premier plan, comprenait du chat vidéo, de la navigation sur le web et du streaming vidéo, et a été effectué via un modem Gilat à haut débit. Depuis sa création en 1987, Gilat a expédié plus de 750 000 VSAT à des opérateurs de réseaux dans 85 pays.

Fondé en 2015, RunEL a été lancé par certains des principaux pionniers de l’infrastructure de réseau 4G. Le chipset Sparq-2020 à très faible latence de la société est conçu pour une large gamme d’applications futures de la 5G, notamment les voitures connectées, la chirurgie à distance, la RA et la RV, la communication par drone, les jeux et l’automatisation industrielle.

Offrant des vitesses de surf environ 20 fois supérieures à celles de la 4G, la 5G va entraîner des changements spectaculaires dans d’innombrables secteurs, transformant les rêves de haute technologie d’aujourd’hui en réalité de demain. Il n’est donc pas surprenant que les innovateurs du monde entier attendent avec impatience le déploiement de la 5G – et il est encore moins surprenant que la technologie israélienne joue un rôle important dans sa réalisation.

Source : Itrade Israël & Israël Valley

 

Partager :