Partager :

Benyamin Netanyahou a accueilli J. Pollard dès sa descente de l’avion, pour lui remettre sa carte d’identité.

Jonathan Pollard, ancien analyste de la marine américaine reconnu coupable d’espionnage pour le compte de l’Etat hébreu, est arrivé en Israël tôt mercredi matin, 35 ans après son arrestation et plusieurs semaines après la fin de sa libération conditionnelle.

Libéré de prison en 2015 après avoir purgé 30 ans de sa peine à perpétuité pour avoir transmis des informations classifiées à Israël, Jonathan Pollard n’a pas été autorisé à quitter les Etats-Unis pour une période d’au moins cinq ans. M. Pollard est arrivé en Israël avec sa femme, Esther. Il avait depuis longtemps exprimé le désir de s’établir en Israël, qui lui a accordé la citoyenneté en 1995. Le couple s’est envolé dans un jet privé depuis l’aéroport international de Newark dans le New Jersey, a rapporté le quotidien. Avant l’atterrissage, M. Pollard a été invité par les pilotes dans le cockpit, où les contrôleurs aériens de l’aéroport international Ben Gourion l’ont salué en hébreu.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou l’a accueilli dès sa descente de l’avion, pour lui remettre sa carte d’identité. « Bienvenue, c’est bon que vous soyez rentré chez vous. Maintenant vous pouvez reprendre le cours de votre vie, avec liberté et bonheur. Maintenant vous êtes chez vous », a déclaré le chef du gouvernement.

Partager :