Partager :

La Knesset pourrait organiser un premier vote cette semaine pour une loi qui exigerait un référendum national avant toute évacuation des implantations de Cisjordanie, a rapporté dimanche le Jerusalem Post.

« J’ai l’intention de présenter ce projet de loi cette semaine », a déclaré le député Tzvi Hauser (Derech Eretz) qui préside la commission des Affaires étrangères et de la Défense.

Ce projet de loi d’initiative parlementaire a été déposé à la Knesset en août dernier et peut être désormais présenté si T. Hauser le souhaite.

Si le texte est approuvé, il devra encore passer trois lectures avant de devenir une loi.

Ce projet de loi prolongerait la loi fondamentale de la Knesset votée en 2014 qui exige un référendum public ou l’approbation de 80 parlementaires pour tout retrait israélien du territoire de Jérusalem ou du plateau du Golan.

L’évacuation de l’une des 130 implantations juives de Cisjordanie serait ainsi soumise aux mêmes exigences si le projet de loi de Tzvi Hauser était adopté.

Le plan de paix du président américain Donald Trump pour résoudre le conflit israélo-palestinien prévoit la possibilité pour Israël d’annexer à terme jusqu’à 30 % de la Cisjordanie.

Cette annexion a toutefois été suspendue, en échange des accords de normalisation d’Israël avec les Émirats arabes unis et Bahreïn.

À la suite de cette suspension, plusieurs députés de droite comme T. Hauser ont immédiatement cherché à définir des stratégies visant à protéger la zone C de la Cisjordanie où se trouvent l’écrasante majorité des implantations, notamment par le biais d’un référendum.

Source : i24news.tv

Partager :