Partager :

Le ministère israélien des Finances va augmenter le montant total des prêts alloués par l’Etat pour aider les petites entreprises touchées par la crise du coronavirus à 40,3 milliards de shekels (10 milliards d’euros), rapporte le Jerusalem Post.

Le ministre des Finances, Israel Katz a déclaré que l’assouplissement du processus d’approbation des prêts « créera un tournant, et permettra à de nombreuses entreprises qui n’avaient pas pu recevoir de prêts jusqu’à présent d’en obtenir dans de bonnes conditions ».

Les propriétaires d’entreprise pourront bénéficier d’un prêt garanti à 95% par l’Etat – ce qui signifie que l’État remboursera à la banque 95% de la somme initiale si l’entreprise était en difficulté pour honorer ses engagements.

Les propriétaires d’entreprises pourront présenter une demande de prêt s’ils accusent une perte de 25% de leurs revenus au cours d’un trimestre de 2020 par rapport au même trimestre en 2019.

Ils peuvent obtenir un prêt pour couvrir 16% de leurs dépenses pendant cette période, ou jusqu’à 500.000 shekels (126.000 euros) pour garder leur entreprise ouverte.

Ceux qui ont déjà obtenu des prêts pourront recevoir une aide supplémentaire équivalente à 10% des montants alloués précédemment.

Les demandes sont traitées par le cabinet comptable Ben David Shalvi Kop. Le fonds a approuvé 23 milliards de shekels (5 milliards d’euros) de prêts pour 60.000 entreprises à ce jour.

Source : i24news.tv

Partager :