Partager :

Alors qu’Israël se prépare à lancer sa campagne de vaccination massive contre le coronavirus la semaine prochaine, un nouveau sondage révèle que moins d’un cinquième de la population est prête à se faire vacciner immédiatement.

Selon l’enquête menée par l’Université de Haïfa et supervisée par le professeur Manfred Green, un expert en politique de santé publique, seuls 20,3% des répondants Juifs israéliens et 16% des Arabes israéliens ont déclaré qu’ils seraient prêts à être parmi les premiers vaccinés.

27,3% des hommes juifs et 22,8% des hommes arabes ont déclaré vouloir rapidement le vaccin, contre seulement 13,6% des femmes juives et 12,2% des femmes arabes.

A terme, 58,6% des hommes juifs et 41,2% des hommes arabes israéliens indiquent qu’ils seraient prêts à se faire vacciner après que des milliers de personnes se soient fait administrer le vaccin, contre 41,4% des femmes juives et 25,2% des femmes arabes israéliennes.

Au total, 900 personnes âgées de 30 ans et plus ont été interrogées. 7,7% des hommes juifs, 29,4% des hommes arabes israéliens, 17,2% des femmes juives et 41,2% des femmes arabes israéliennes refusent catégoriquement la vaccination contre le coronavirus.

Le Pr. Green a déclaré mardi qu' »il semble y avoir un réel manque de confiance chez une grande partie de la population israélienne, et en particulier parmi les Arabes et les femmes, concernant ce vaccin. »

« Israël disposera bientôt de plusieurs doses de vaccin disponibles, mais nous devons nous attaquer au problème de la confiance dans le vaccin, sinon nous ne parviendrons pas aux résultats escomptés », a-t-il déclaré.

Source : i24news.tv/

Partager :