Partager :

C’est un souhait émis depuis plusieurs mois par le ministre des Finances, et qui transmettrait un signe de solidarité nationale alors que la majorité de la population connaît une grave crise économique et financière, alors que le déficit du budget est important.

Les fonctionnaires du ministère des Finances ont élaboré un texte qui devrait être présenté (un jour!) au gouvernement pour approbation lors du conseil des ministres.

Il s’agit d’une réduction de 10% des salaires les plus élevés dans la fonction publique, à partir des députés et en allant vers le haut : vice-ministres, ministres, directeurs de cabinets, Premier ministre, président de l’Etat, juges, juges rabbiniques, dignitaires religieux de haut rang de toutes les religions, contrôleur de l’Etat, gouverneur de la Banque d’Israël, présidents de conseils locaux et régionaux ainsi que leurs adjoints, directeurs des grandes entreprises d’Etat, hauts gradés de Tsahal et de la police.

Si cette mesure est acceptée un jour, elle entrera en vigueur au début de l’année 2021 et devrait économiser à l’Etat plusieurs millions de shekels par an.

Les salaires des élus et fonctionnaires de premier rang oscillent entre 55.000 shekels et 100.000 ($25000) shekels mensuels.

Source : lphinfo.com/

 

Partager :