Partager :

Une amélioration significative des évaluations des AVC a été enregistrée depuis 2016, l’indice passant de 82% en 2016 à 97% en 2019. L’indice de notification préalable aux hôpitaux des incidents d’AVC par le personnel ambulancier reste élevé et n’a pas beaucoup changé au cours des trois dernières années, selon le rapport.

Le temps nécessaire aux patients pour recevoir un scanner ou une IRM pour identifier le type d’AVC est passé de 55 minutes en moyenne en 2015 à 28 minutes en 2019. L’indice des scans duplex de l’artère carotide, qui permet de vérifier les blocages dans les artères, s’est considérablement amélioré, passant de 58% en 2015 à 84% en 2019. L’indice des soins gériatriques de l’AVC s’est également considérablement amélioré, passant de 75% en 2015 à 95% en 2019. (Source : alliancefr.com)

L’arrêt de la circulation du sang dans une artère ne permet plus un apport suffisant en oxygène et en éléments nutritifs . Cela entraîne la mort des cellules cérébrales, au niveau de la zone du cerveau touchée : c’est l’infarctus cérébral ; ou par la survenue d’une hémorragie intracérébrale. C’est l’AVC hémorragique.

 

Partager :