Partager :

René Troccaz a pris ses fonctions en tant que Consul général de France à Jérusalem le 24 septembre 2019. Issu du concours du cadre d’Orient du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, René Troccaz est diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales en grec moderne et titulaire d’une maîtrise en droit public et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en droit des affaires.

A son entrée au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, René Troccaz est nommé à la direction des affaires économiques et financières (1991-1996) avant de devenir premier secrétaire à l’ambassade de France à Athènes (1996-1999). De retour en administration centrale, il est chargé du suivi des dossiers relatifs à la coopération européenne (1999-2002) puis est nommé chargé de mission auprès du directeur général de l’administration (2002-2003).

De 2003 à 2006, René Troccaz occupe les fonctions de consul général adjoint à Jérusalem. Il est ensuite conseiller de coopération et d’action culturelle à Rabat (2006-2009), avant de rejoindre le cabinet du ministre des Affaires étrangères et européennes (juillet-novembre 2010). Il occupe les fonctions de directeur adjoint du cabinet du ministre chargé de la coopération de 2010 à 2012. Directeur des programmes et du réseau de 2012 à 2016, il est chargé des dossiers relatifs à la mondialisation, au développement et aux partenariats. De 2016 à 2019, il est ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Chypre. René Troccaz a été nommé chevalier de l’ordre national du Mérite en mai 2018. (Jerusalem.consulfrance.org)

SELON (2) : « Le consul général de France appelle à la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale.

Le consul général de France, René Troccaz, a participé récemment à une réunion avec le secrétaire du Comité exécutif et le négociateur en chef de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Le diplomate français a défini les positions de la France dans le conflit israélo-palestinien. Selon le quotidien officiel de l’Autorité Palestinienne (AP), Al-Hayat Al-Jadida, René Troccaz a demandé d’entamer un processus de paix crédible sur la base du droit international, des organismes internationaux. René Troccaz appelle aussi à la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale basé sur les frontières de 1967.

Le consul général de France demande la résolution des problèmes de statut permanent. La question des réfugiés sur la base de la résolution 194 de l’ONU figure au premier rang de ces problèmes. Il évoque aussi la libération des prisonniers. Cette résolution est similaire à celle que l’AP cite comme garantissant les droits de plus de 5,5 millions de « réfugiés » pour être accueillis en Israël.

(2) Gabriel Attal (radioj.fr)

Partager :