Partager :

Les séries Yarden, Gamla et Mount Hermon de la vinerie Golan Heights située sur les hauteurs du Golan seront commercialisés par les cavistes, les hôtels et les principaux restaurants de Dubaï dans un premier temps avant de l’être dans tout l’Emirat.

Ils seront vendus par l’intermédiaire de la société de locale African + Eastern, une société qui représente les plus grandes marques de vin et d’alcool dans le monde et qui ne s’inquiète pas de savoir -contrairement à d’autres- si les hauteurs du Golan sont bien israéliens ou pas. Un partenariat qui ouvre la voie du Golfe à d’autres établissements vinicoles israéliens. Nathalie Sosna-Ofir.

A SAVOIR. On attribue au vignoble Golan Heights Winery la révolution du vin du pays. En 1983, les connaisseurs du vin de la région du Golan ont rapporté les techniques de vinification du Nouveau Monde jusqu’en Israël, et ont commencé à offrir des vins de table de qualité, dont certains sont aujourd’hui considérés comme les meilleurs vins au monde. Faites une dégustation et visitez la cave des fûts en chêne, ou bien sautez dans une Jeep pour visiter les vignobles et en apprendre davantage sur les différents cépages. (www.timeout.fr)

 

Selon terredevins.com : « Le vignoble israélien n’est pas le plus célèbre au monde. En dépit de sa discrétion, il produit des vins de très bonne facture dont Golan Heights est l’un des meilleurs exemples.

À cette latitude (33ème parallèle), difficile d’imaginer que puissent naître des vins dignes d’intérêt. Pourtant, ce serait méconnaître la topographie du pays. Loin d’être uniquement une grande plaine au climat méditerranéen, Israël dispose de paysages très variés sur un petit territoire.

Ainsi, au nord-est de Nazareth, à quelques encablures du lac Galilée (le second lac d’eau douce le plus ancien au monde) se trouve l’appellation Galilée considérée comme la plus qualitative du pays. Et en son sein, les vignobles de Golan Heights.

Oubliez toutefois la notion de vignoble circonscrit dans un périmètre restreint. La viticulture ici rappelle davantage le Nouveau Monde avec 24 vignobles différents disséminés sur près de 50km de long ! Un ensemble qui permet une production annuelle de près de 6 millions de cols.

Question chiffre, il s’agit donc d’un mastodonte du secteur. Mais question qualité ? Eh bien, comme en témoigne Serge Dubs, meilleur sommelier du monde, qui animait cette semaine à Paris une grande dégustation des cuvées , « la gamme produite impose le respect tant elle crée la surprise à la dégustation et s’impose par une vraie personnalité ».

Partager :