Partager :

L’ambassadeur israélien au Brésil, Yossi Shelley, a fait la demande officielle au gouvernement brésilien de déménager l’ambassade du Brésil de Tel-Aviv à Jérusalem, lors d’une visio conférence avec Eduardo Bolsonaro (3ème fils du président et membre du Congrès). Le déménagement du siège de l’ambassade était l’une des promesses faites par le président Jair Bolsonaro.

« Nous attendons que l’ambassade déménage », a déclaré l’ambassadeur Shelley à Eduardo Bolsonaro. Le membre du Congrès, surpris, a ri, mais a fait savoir qu’il était d’accord avec l’ambassadeur. Bolsonaro avait promis de déplacer le siège de l’ambassade « au plus tard » en 2021.

Le transfert de l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem provoque un malaise diplomatique avec les pays arabes, car il s’agit d’un geste de reconnaissance de la ville comme capitale de l’État juif. À l’exception des États-Unis, la communauté internationale maintient des représentations diplomatiques à Tel-Aviv pour préserver la neutralité dans le conflit avec la Palestine.

Le direct du député, qui devait être une interview, s’est transformé en une sorte de bavardage, car le député est un ami de Yossi Shelley et admire beaucoup la culture d’Israël, un pays que la famille Bolsonaro a déjà visité et qui entretient de bonnes relations.

L’ambassadeur a souligné l’importance du Brésil en Amérique latine. Il a regretté qu’à l’époque du président Lula, le Brésil ait reconnu l’existence de l’État palestinien, ce qui a influencé les autres chefs d’État de la région. Pour l’ambassadeur, les gouvernements Lula et Dilma « ont été terribles » pour les relations commerciales avec Israël.

Le scénario choisi par Eduardo Bolsonaro pour parler avec l’ambassadeur comprenait le drapeau brésilien et celui d’Israël. Eduardo a célébré le vol de São Paulo à Tel-Aviv, qui a été suspendu pendant la pandémie mais qui devrait reprendre. L’ambassadeur Yossi Shelley, un enthousiaste des relations entre le Brésil et Israël, a fait l’éloge des liens plus étroits du Brésil avec son pays.

Eduardo a interrogé l’ambassadeur sur la banalisation du terme « nazi », expliquant que même le président Bolsonaro a été traité de nazi. L’ambassadeur a convenu que les gens ne connaissent pas la profondeur de l’histoire lorsqu’ils traitent quelqu’un de nazi. « Le nazisme a tué un million et demi d’enfants », a déclaré l’ambassadeur.

Enfin, Eduardo a déclaré que la prochaine fois qu’il se rendrait en Israël, il voudrait rencontrer les acteurs de la série Fauda de Netflix. Eduardo a dit qu’il voulait faire un selfie avec l’acteur Lior Raz, un des protagonistes de la série qui inclut le policier Doron Kavillio, le « Dorron ».

Source : MSN & Israël Valley

Partager :