Partager :

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi que son pays ne s’opposerait pas aux ventes américaines de systèmes d’armes avancés aux EAU, faisant apparemment référence aux avions de chasse F-35.

« Le premier ministre et le ministre de la défense sont tous deux d’accord sur le fait que puisque les Etats-Unis améliorent la capacité militaire d’Israël et maintiennent l’avantage militaire qualitatif d’Israël, Israël ne s’opposera pas à la vente de ces systèmes aux EAU », a déclaré le premier ministre dans une déclaration commune avec le ministre de la défense Benny Gantz.

  1. Gantz a eu des entretiens au Pentagone jeudi où il a obtenu l’assurance du secrétaire américain à la Défense Mark Esper que « l’avantage militaire qualitatif » d’Israël ne serait pas affecté.

Israël a clairement exprimé ses préoccupations suite à la confirmation par le président Donald Trump, le mois dernier, que les États-Unis pourraient vendre des F-35 aux Émirats arabes unis.

Il s’est opposé longtemps à la vente de ces avions de chasse à tout allié américain dans la région, y compris l’Égypte et la Jordanie, qui ont tous deux des traités de paix avec Israël.

Israël a déjà reçu un premier lot de F-35, qui sont convoités par les puissances du Golfe, y compris les EAU.

La déclaration de Netanyahu-Gantz est intervenue quelques minutes après l’annonce à Washington de la normalisation des relations entre Israël et le Soudan qui est le troisième pays arabe à reconnaître officiellement l’État juif cette année, après les Émirats et le Bahreïn.

Source : RFI

Partager :