Partager :

Ils se nomment, TRAORE zeinab (1 an), NANMOU Aby (2 ans), OUEDRAOGO Loukman (3 ans), AKA DIA Félix (6 ans) et GBA Prunelle (7 ans). Ces enfants cardio-déficients se sont envolé le 14 octobre 2020 en Israël pour subir une opération gracieusement à l’Hôpital Wolfson, dans la ville de Houlon, le meilleur centre professionnel d’opérations du coeur en Israël pendant deux mois. Ce départ est le fruit de l’excellente relation entre la Côte d’Ivoire et l’Israël mais également l’excellence coopération entre la fondation Children Of Africa et les partenaires de santé, à savoir l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA), le Groupe Mitrelli, la Fondation « Save a Child’s heart » , la Fondation Menomadin et MASHAV, l’Agence Israélienne de Coopération Internationale pour le Développement.

« Cette cérémonie revêt à mes yeux une importance particulière car, elle nous donne l’opportunité de saluer les efforts de plusieurs entités, pour un objectif commun, celui de la santé de nos enfants. En effet, 5 de nos enfants souffrant de malformations cardiaques congénitales, seront admis à l’hôpital Wolfson en Israël pour y subir les interventions chirurgicales liées à leur état de santé. Ce voyage qui insuffle de l’espoir à ces enfants et à leurs familles est une action de la Fondation Menomadin, et je voudrais la remercier pour cette initiative (…) Je voudrais exprimer ma gratitude à toutes ces bonnes volontés qui aideront nos enfants à recouvrer la santé, afin de vivre pleinement leur enfance comme tous les autres enfants de leur âge » a déclaré la présidente de la fondation Children Of Africa avant de partager avec les mamans qui accompagnent leurs enfants en Israël leur espoir de mère.

« Je suis de tout coeur avec elles. J’ai foi que les interventions se dérouleront bien et que nous retrouverons nos chers tout-petits en pleine forme à leur retour à Abidjan. Nous prierons tous pour eux » , a-t-elle terminé. Une contribution au frais de séjour de 1000 dollars a été octroyée à chacun des parents des cinq enfants malades par la Première Dame de Côte d’Ivoire.

Madame Dembélé Karidiatou, porte-parole des parents des enfants malades a tenu à remercier toutes les organisations qui leur permettent désormais de regarder l’avenir avec plus d’espoir.

Source : Afrikpresse & Israël Valley

Partager :