Partager :

Israël parmi les pays les plus actifs dans la lutte contre la corruption internationale.

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse ont également obtenu les meilleurs résultats. Transparency International, un groupe de surveillance qui lutte contre la corruption dans le monde, a nommé Israël parmi les pays les plus actifs pour la lutte contre la corruption dans les transactions internationales, a rapporté dimanche le quotidien financier Globes.

Avec Israël, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse ont également obtenu les meilleurs résultats parmi les 47 pays étudiés, selon le rapport.

Transparency International opère dans plus de 100 pays et son bureau israélien est dirigé par l’ancien président du tribunal national du travail, le juge Nili Arad.

Reconnaissant les efforts qu’Israël a investis pour faire appliquer les lois visant à éliminer la corruption des accords internationaux, le rapport indique qu’entre 2016 et 2019, les forces de l’ordre ont ouvert pas moins de 10 enquêtes.

Une mise en accusation pénale a été déposée et trois affaires se sont soldées par des sanctions contre les suspects.

Selon Globes, le rapport a pris note des directives émises par le bureau du procureur de l’État en octobre 2019, décrivant la politique concernant l’inculpation des entreprises et les sanctions applicables en vertu de la loi.

Les enquêtes sur les affaires de corruption transnationale sont menées par l’Unité nationale de lutte contre la fraude de la police israélienne Lahav 433.

Source : i24 News

Partager :