Partager :

Depuis l’annonce de la reprise du trafic aérien, les compagnies aériennes et les agences de voyage en Israël enregistrent un taux record d’acquisitions de billets pour se rendre à l’étranger. Parmi les destinations favorites, la Grèce. Par ailleurs, les candidats réservent pour des délais relativement courts, de crainte d’un retour de manivelle d’ici quelques mois.

Le site « Smartair » annonce que 48% des billets venus sont à destination d’Athènes, suivis par l’île de Crète et de Salonique. La ville de Sofia, qui était aussi parmi les destinations favorites a cependant dû être retirée de la liste après que la Bulgarie air été insérée dans la liste des pays « rouges ».

La compagnie aérienne « Israir » annonce une hausse de plusieurs centaines de pourcents dans la vente de billets à destination des pays « verts » car il n’y a plus d’obligation de confinement au retour. Parmi les pays les plus demandés, la Serbie. Si le danger de contamination reste toujours élevé dans les aéroports et les avions, les professionnels du tourisme expliquent cette frénésie par un besoin de nombreux Israéliens de « s’aérer » après cette période de confinement.

Shirli Cohan-Orkaby, responsable marketing à Eshet-Tours, note avec satisfaction cet engouement car la période qui sépare les fêtes juives et les fêtes chrétiennes de fin d’année civile est généralement « basse saison » pour le tourisme sortant. Elle constate aussi que les prix sont restés relativement stables malgré le Corona et malgré la tentation de « renflouer » les caisses après ces mois de crise.

lphinfo.com

Partager :