Partager :

Mais que faisait Benny Gantz, le ministre de la défense et 1er ministre suppléant, aux Etats-Unis ? Avant les fêtes, Il avait atterri aux Etats-Unis pour une visite de 24 heures. Officiellement pour des rencontres avec les responsables de la défense américaine et parler de l’Iran.

Mais ce serait plutôt pour vérifier si les Etats-Unis s’apprêtent, ou pas, à vendre les fameux F35 aux Emirats Arabes Unis.

Des avions de chasse très sophistiqués dont seul Tsahal est équipé, hors des frontières américaines.

Des petits bijoux de technologie qui assurent à Israël la prévalence militaire aérienne dans la région, une prévalence à laquelle la Maison Blanche est engagée.

Pas question pour Tsahal qu’une armée d’un pays arabe, même avec lequel Israël est en paix, puisse acheter ses avions.

Des rumeurs persistantes laissaient entendre que la vente des F35 aux Emirats serait conclue d’ici le mois de décembre 2020.

Des appareils qui auraient été déposés dans le panier de la mariée par Donald Trump afin de convaincre Mohammed ben Zayed ben Sultan -MBZ- prince héritier d’Abou Dabi, de s’allier avec Israël.

Nathalie Sosna-Ofir

Partager :