Partager :

L’aide financière des pays arabes aux Palestiniens a chuté de 85%.

Selon le média panarabe, The New Arab et les données du service du ministère palestinien des Finances, Ramallah n’a reçu aucune aide des pays arabes depuis mars, en plus d’une diminution de 50% de l’aide étrangère. Les revenus totaux de Ramallah ont chuté d’environ 70% cette année.

Le financement du gouvernement palestinien a baissé de moitié en ce qui concerne l’aide étrangère au cours des sept premiers mois de l’année, passant de 500 millions de dollars en 2019 à 255 millions de dollars en 2020, diminuant l’aide arabe au cours de la même période de 85% – de 267 millions de dollars en 2019 à 38 millions de dollars en 2020.

Cette baisse significative de l’aide des pays arabes aux Palestiniens.est survenue en pleine pandémie de coronavirus mais également alors qu’Israël a signé des accords de normalisation des relations avec les Emirats Arabes Unis et Bahreïn et pourrait en conclure d’autres rapidement. Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a affirmé lors d’une conférence de presse que « la plupart des pays arabes n’ont pas respecté les décisions des sommets arabes de fournir un filet de sécurité financière de 100 millions de dollars à la Palestine. face aux sanctions américaines et israéliennes. »

Gabriel Attal

(www.radioj.fr)

Partager :