Partager :

Le ministère grec de la Défense négocie avec le groupe israélien Elbit sur la modernisation et le réarmement de l’armée de l’air. Le montant estimé de la transaction est de plusieurs dizaines de millions d’euros. Nous parlons de la modernisation des hélicoptères Apache avec l’installation de missiles Spike NLOS sur eux. Ceci est rapporté par l’édition Calcalist .

La société israélienne peut également moderniser les avions F-16 et Mirage-2000 de l’armée de l’air grecque, y installer une avionique moderne et équiper les pilotes de casques technologiques de fabrication israélienne. À l’heure actuelle, selon la plupart des experts, l’armée de l’air grecque est nettement inférieure en puissance, en vitesse et en armement à l’armée de l’air turque.

Spike est une famille de missiles anti-chars israéliens à tête chercheuse (parmi les meilleurs ou les meilleurs au monde). Option Spike Nlos – en particulier longue portée ou «à l’horizon» – jusqu’à 25 km.

Un accord éventuel a été signalé dans le contexte d’un conflit «gazier» fortement aggravé entre les membres de l’OTAN, la Grèce et la Turquie. L’essence du conflit entre les pays est le droit de posséder des gisements de pétrole et de gaz en Méditerranée. La Grèce considère que le champ est le sien, mais la Turquie n’est pas d’accord avec cela, qui a mené à plusieurs reprises des explorations géologiques sur le plateau.

En août 2020, le navire d’exploration turc Oruk Reis a navigué dans la zone litigieuse accompagné de cinq navires de guerre. La marine grecque accompagnait ce groupe.

Le navire et le convoi turcs n’ont quitté le lieu controversé qu’après une déclaration sévère du président français. Deux avions de l’armée de l’air française et un navire de la marine française patrouillent dans la zone contestée.
En janvier 2020, Israël, la Grèce et Chypre ont signé un accord qui pourrait provoquer un conflit militaire entre les deux pays de l’OTAN.

Les technologies israéliennes modernes peuvent aider la Géorgie dans un éventuel conflit militaire avec la Russie: Tbilissi a conclu un accord avec le groupe israélien « Rafael ».

https://cqvc.online/israel-armant-et-modernisant-larmee-grecque/

Partager :