Partager :

Ce Tour de France, en présence d’une équipe d’Israël, réserve des surprises. Ce Vendredi soir, à la tombée de la nuit, l’équipe « Israël StartUp Nation » s’est retrouvée avec Sylvan Adams (le milliardaire qui co-finance  l’équipe) dans un restaurant (style réfectoire très spartiate) pour accueillir le shabbat.

Guy Niv, le seul coureur juif et israélien de l’équipe a pris sont téléphone cellulaire et a récité, texte à l’appui, le Kiddouch (1). Cette scène unique est visible  dans le compte instagram de l’équipe israélienne (2). Les membres de l’équipe semblaient habitués à cette cérémonie.

Selon i24News : « L’équipe Israel Start-Up Nation, qui entre aussi dans l’histoire comme la première équipe israélienne à disputer le Tour de France, a sélectionné le grimpeur Niv à l’issue d’une compétition très disputée avec ses compatriotes pour cette place », indique dans un communiqué l’équipe appartenant aux hommes d’affaires Sylvan Adams et Ron Baron ». Le grimpeur israélien de l’équipe Israël SN, Guy Niv, semble aux anges. Il est devenu le premier cycliste de son pays à courir le Tour de France,

Selon francetvinfo.fr : « Le maillot de l’équipe est aux couleurs du drapeau israélien, blanc et bleu, et son nom claque comme un slogan : Israël Start-Up Nation. La formation, qui sera rejointe par le quadruple vainqueur du Tour de France Chris Froome en 2021, s’est engagée sur le Tour de France 2020 pour la première fois. Pour son propriétaire, Sylvan Adams, il ne s’agit pas seulement de sport. « D’un côté nous devons promouvoir le cyclisme en Israël, explique le milliardaire. De l’autre, nous devons promouvoir notre pays pour montrer le vrai visage d’Israël qui est tellement mal compris à cause d’une couverture médiatique à sens unique. »

Pour Asaf Ackerman, journaliste à la chaîne Sport5, l’événement est considérable : « Tout le monde va voir l’étoile de David et le drapeau d’Israël pour la première fois ! On veut tous renvoyer une image parfaite dans le monde. »

Le message s’adresse aussi aux Israéliens estime Nimrod Goren de l’université hébraïque de Jérusalem. « Israël n’est pas considérée comme une très grande nation sportive, alors à chaque succès, ça devient une fierté nationale, assure-t-il. Les Israéliens ont besoin de bonnes nouvelles. »

(1) Le kiddouch est la cérémonie de sanctification d’un jour saint (chabbat ou fête biblique) au moyen d’une bénédiction prononcée sur une coupe de vin casher. Il est réalisé deux fois, après les offices du soir et du matin. Certains le font aussi lors du troisième repas de chabbat.

(2) Suivre sur Instagram : israelvalleynews et israelcyclingacademy

Partager :