Partager :

Le nom de « Silicon Wadi » est un jeu de mots basé sur le nom de la Silicon Valley de Californie. « Wadi » est un mot arabe désignant une vallée ou un lit de rivière à sec et est également utilisé en hébreu.

La Silicon Wadi est une zone de grande concentration d’industries de hautes technologies située dans la plaine côtière israélienne et comparable à la Silicon Valley américaine.

La région s’étend sur une grande partie de l’État d’Israël, bien que des concentrations particulièrement élevées d’industrie de hautes technologies puissent surtout être trouvées dans la région de Tel Aviv-Jaffa, ainsi que de plus petites près des villes de Ra’anana, Petah Tikva, Herzliya, Netanya, de la ville universitaire de Rehovot et de sa voisine Rishon Letsion.

De plus, d’autres zones de hautes technologies peuvent aussi être trouvées à Haïfa et Césarée. Des secteurs de hautes technologies plus récents ont été construits à Jérusalem, dans des villes telles que Yoqneam et dans la première « ville privée d’Israël », Airport City, près de Tel Aviv-Jaffa.

Au cours des années 1980 et du début des années 1990, plusieurs sociétés de logiciels à succès émergent en Israël, notamment : Amdocs (établie en 1982 sous le nom d’Aurec Information), Cimatron (établie en 1982), Magic Software Enterprises (établie en 1983), Comverse (établie en 1983 sous le nom d’Efrat Future Technologies), Aladdin Knowledge Systems (en) (établie en 1985), NICE Systems (établie en 1986), Mercury Interactive (en) (établie en 1989) et Check Point (établie en 1993).

Les années 1990 voient le décollage réel des industries de haute technologie en Israël, l’attention des médias internationaux augmentant la sensibilisation à l’innovation dans le pays. La croissance augmentant, alors que de nombreux immigrants d’Union soviétique arrivent et fournissent une main-d’œuvre diplômée disponible. Les accords de paix, comme les Accords d’Oslo de 1993, favorisent l’environnement d’investissement et la Silicon Wadi commence à se transformer en une remarquable zone concentrée de haute technologie.

Partager :